Glaçons secs

Voici un article qui vous servira quasiment tout le temps ! Vous vous dites peut-être que les glaçons ne rentrent par réellement dans la liste des “ingrédients”, puisqu’il s’agit d’un élément pour refroidir le mélange. Oui, vous avez en partie raison. Mais les glaçons sont omniprésents pour réaliser les cocktails, et il serait bien dommage de les négliger, d’autant que quelques règles simples permettent à coup sûr de ne pas rater vos cocktails. Explications :

1. Privilégiez les gros glaçons

Bac à glaçons secs

Crédit photo : Digitalnative

Inutile d’investir dans une machine à glaçons de plusieurs milliers d’euros, un bac à glaçons en plastique suffit largement. Mais si vous avez le choix, choisissez les bacs qui permettent de fabriquer de gros cubes (du moment qu’ils rentrent dans votre shaker). Plus les glaçons sont gros, plus la surface de contact avec le liquide sera faible. Du coup, il refroidit moins bien, mais une fois la température adéquate atteinte, les glaçons vont fondre plus lentement, ce qui évitera de diluer le cocktail, la hantise des barmans!

2. Utilisez de l’eau de source en bouteille

Eau de source

Crédit photo : Sacha Kilmer

Inutile de vous dire que l’eau en bouteille est bien meilleure que l’eau chlorée du robinet, sauf si vous habitez en montagne et que vous avez de l’eau de source qui coule chez vous Clignement d'œil. Alors oui, avant de mettre votre bac au congélateur, s’il-vous-plaît prenez la peine d’ouvrir une bouteille d’eau et de remplir votre bac avec de l’eau de source. Je ne vous demande pas non plus de vous ruiner, prenez de l’eau en bouteille simple, type Cristaline. Personnellement, je me sers de l’eau de source Carrefour que je bois à table. Ils en vendent dans des grandes bouteilles de 5L. Ce qui compte, c’est que la glace n’apporte pas de goût parasite à votre cocktail. Et ça peut paraître évident, mais ne prenez que de l’eau faiblement minéralisée. Les sources qui contiennent beaucoup de magnésium comme le Contrex ont un goût particulier (que vous connaissez sans doute), qui finira par altérer votre savant mélange…

3. Préparez avec beaucoup de glaçons, tout droit sorti du congélateur…

Glaçons secs 2Crédit photo : Robert S. Donovan

Toujours pour rajouter le moins d’eau dans le cocktail, sortez vos glaçons fraichement préparés (et pas ceux qui ont moisi plusieurs mois dans votre congélateur…) juste avant de confectionner vos cocktails. Ils seront encore secs et bien froids, ce qui maximisera leur pouvoir de refroidissement. Niveau quantité, ne faites pas d’économies, car plus vous mettez de glaçons, moins il y aura dilution. Le shaker ou le verre à mélange doit être rempli au minimum au deux tiers du contenant. Sachez que c’est vraiment indispensable, et d’ailleurs dans n’importe quel bar, la quantité de glaçons utilisée est industrielle (d’où la “machine” à glaçons). Ainsi, si vous prévoyez de servir des cocktails à des invités chez vous, pensez à vous constituer un stock de glaçons conséquent.

Chez moi par exemple, j’ai deux bacs en plastiques (fabriquant 12 cubes chacun) qui sont remplis constamment, ainsi qu’une petite boîte en plastique qui me sert de stock. En tout je dois avoir une bonne quarantaine de glaçons, ce qui me permet de servir 8 à 10 cocktails (ce qui me suffit pour des soirées en petit comité). Vu que j’utilise souvent mes glaçons même pour un simple jus de fruit (ça fait toujours son petit effet quand on prend la peine de servir avec des glaçons à ses invitésClignement d'œil), je renouvèle régulièrement ce stock.

4. Servez rapidement

Martini Dry and Wet_JonathanCohen

Crédit photo : JonathanCohen

Si le cocktail contient des glaçons, il faut le servir pendant que le cocktail garde encore toutes ses saveurs. La remarque vaut aussi si c’est vous qui êtes servi, n’attendez pas une heure avant de déguster le cocktail. C’est comme les cookies qu’on mange à la sortie du four, il faut boire le cocktail dès qu’il a été servi! Simple question de bon sens…

Conclusion

Il faut savoir que pour n’importe quel cocktail, les glaçons vont fondre un petit peu. C’est pour ça que la qualité de l’eau joue un rôle. Les glaçons servent certes à refroidir le mélange, mais on vient de voir qu’il est important de bien maîtriser leur utilisation, sans quoi ils feront perdre tout le charme du mélange constitué. Certains barmans n’hésitent pas à dire que tout l’art du cocktail repose sur l’art de maîtriser la fonte des glaçons, tellement l’enjeu est capital. Pour éviter au maximum le réchauffement des ingrédients, on peut voir sur certaines recettes qu’il faut mettre au préalable les verres dans le congélateur, ou bien refroidir le verre avec de l’eau glacée. En ce qui nous concerne, je pense que ces 4 petites règles citées plus haut suffiront largement pour réaliser d’excellents cocktails. Très bonne dégustation!

PS : voici une petite vidéo bonus : voyez vous-même la quantité de glaçons qu’utilise ce barman!

Si vous avez des suggestions supplémentaires, n’hésitez-pas à les partager dans les commentaires!

Crédit photo de couverture : stevendepolo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *