Verres tumbler

Servir un cocktail, c’est une affaire d’arômes, de goût et aussi de présentation. Vous aurez remarqué que dans chaque recette de cocktail, il est toujours indiqué la nature du verre dans lequel il doit être servi. Tumbler, Martini, Margarita, Old Fashioned, Shot, flûte, coupe, verre à vin, verre à digestif… la liste paraît presque infinie pour un néophyte. Si on cherche un peu sur le net et dans les livres, on trouve assez facilement les infos pour comprendre à quoi correspondent ces verres. Mais par quoi commencer quand on n’a pas les moyens d’acheter tous ces verres en 10 exemplaires? Réponse.

Pourquoi se prendre la tête pour la forme d’un verre?

Shaker secoué

Crédit photo : Didriks

Peut-être avez-vous déjà fait cette expérience : vous voyez la photo d’un cocktail, vous trouvez le nom stylé, vous checkez les ingrédients et vous trouvez le mélange intéressant. En plus vous avez tous les ingrédients chez vous! Vous sortez le shaker et c’est parti pour un cocktail! Vous dosez vos ingrédients, remplissez le shaker de glaçons, secouez vivement, et au moment de filtrer… Ah mais je n’ai pas le verre qu’on me demande! Bon tant pis, je vais prendre ce verre Nutella (ou Maille, coca-cola, tout dépend ce que vous consommez le plus…) de toute façon ça change rien au goût…

Or négliger la présentation, c’est négliger l’essence même d’un cocktail : l’esthétique. Un cocktail se doit d’être beau à voir, il faut qu’il puisse nous donner envie de le déguster. L’idéal est qu’il puisse émerveiller à la fois les yeux, le nez et les papilles. C’est aussi la philosophie de la haute gastronomie : un plat se déguste d’abord avec les yeux. Et cet état d’esprit, je pense qu’il faut l’avoir en tête même quand on débute. Après tout, nous voulons faire plaisir à nos invités. Comment peut-on donner envie de boire un cocktail s’il est servi dans un vulgaire gobelet, qui ruinerait tout le travail de préparation? Autant ouvrir une canette de bière…

Gobelet plastique_Don Fulano

Crédit photo : Don Fulano

Dans quel ordre acheter les verres quand on débute?

J’avoue que je suis moi-même encore loin d’être irréprochable en matière de présentation. La décoration est une des composantes qui sera décrit dans un autre article, mais avoir un verre approprié est fondamental pour un cocktail. Maintenant qu’on a compris ça, on peut regarder de plus près la réalité. Car à moins que vous ayez les moyens d’investir massivement dans la verrerie, il n’est pas facile de se procurer tous les verres nécessaires et de les stocker chez soi.

En fait, il faut savoir que certains verres sont plus souvent utilisés que d’autres, et que 2-3 verres différents suffisent largement pour présenter de beaux cocktails à ses invités. Voici le classement :

1. Le verre à cocktail (appelé aussi verre à martini) : c’est le roi des verres. Elancé et élégant, il est parfait pour les Martini, Cosmopolitain, Manhattan qui constituent les short drinks (cocktail à faible quantité et forte teneur en alcool).

2. Le Tumbler (appelé aussi Highball ou Collins) : bien que moins élégant que le premier, il est indispensable pour les cocktails allongés ou à base de jus de fruit, comme le Tom Collins, Gin & Tonic, Tequila Sunrise qui constituent les long drinks (cocktail de grande quantité mais à faible teneur en alcool).

3. Le verre à whisky (appelé aussi Lowball, Rocks ou Old Fashioned) : il est plus court et plus large que le Tumbler. On y sert généralement des short drink ou des alcools forts avec des glaçons, comme le Old Fashioned, le Ti-punch, le Caïpirinha.

Verre cocktail-tumbler-whisky

Crédit photo : StuartWebster (g,m), bigbahookie (d)

Si vous avez déjà ces 3 verres, vous avez déjà tout ce qu’il faut pour réussir votre soirée avec des cocktails classiques. Prenez-les en 6 exemplaires pour 6 à 9 personnes, ce qui correspond à 2 ou 3 verres par personnes.

Les verres suivants sont à rajouter en fonction de vos goûts et le type de fête que vous voulez organiser.

4. Le verre à shot : ces petits verres sont parfaits pour les fêtards qui veulent faire ramper ses invités sous la table, mais ils sont aussi très pratique pour faire déguster un cocktail à plusieurs invités.

5. La flûte à champagne : un autre verre élégant à avoir pour les fêtes. Ce que peu de gens connaissent, c’est qu’il existe de nombreux cocktails à base de champagne : Kir Royal, Bellini, Champagne Sour, Blue Champagne, Hemingway, etc. Parfait pour des soirées un peu chics!

6. Le verre à vin : un verre à mi-chemin entre la flute et le verre à cocktail. Parfait pour les apéritifs (vermouth, porto, guignolet, muscat, etc), il peut servir aux cocktails à base de vin blanc comme le Kir (à tester avec différentes crèmes).

7. La grande tasse (appelé aussi Toddy) : idéal pour les fameux cocktails chaud d’hiver comme les grogs ou le vin chaud, mais aussi pour les punchs.

8.Le verre à Margarita : très fin à la base, il s’évase très largement à partir du milieu, donnant l’impression d’avoir un bassin. Parfait pour les Margarita et autres boissons d’été qu’on sert avec un lit de glace pilée ou avec le bord du verre givré.

Verre shot-flute-vin-toddy-margarita

Crédit photo (de g à d) : Iemezza, Sirsnapsalot, Stuartwebster, patruby83, TheCulinaryGeek

J’ai mis le verre à vin en dessous de la flûte de champagne tout simplement parce que j’ai trouvé beaucoup plus de recettes à base de champagne qu’avec du vin. Mais si vous avez déjà des verres à vin, vous pouvez parfaitement l’utiliser pour les cocktails à champagne.

Mais comment faire si on n’a pas le verre approprié?

La plupart des cocktails sont servi avec le verre à cocktail, le verre tumbler et le verre à whisky, donc si vous avez investi au minimum dans ces 3 verres, cette situation devrait vous arriver assez rarement. Sinon, voici quelques solutions :

  • Les shots sont difficilement remplaçable. Si vous n’avez pas les verres, utilisez au pire le doseur de votre shaker.
  • Les cocktails à base de champagne et le kir peuvent éventuellement être servi dans un verre à cocktail en dernier recours, mais préférez les verres à vin.
  • Les Margarita peuvent sans problème être servis dans un verre à cocktail
  • Pour remplacer le Toddy, autant utiliser votre tasse à café habituel. Après tout c’est justement fait pour les boissons chaudes.

Conclusion

La verrerie est moins chère qu’on ne le pense. Personnellement, j’ai pu m’acheter des verres à Cocktails/Tumbler/Dégustation/Vin, les 4 en 6 exemplaires pour seulement 26 euros sur Showroomprivé (ça fait à peine 1€ le verre…). Alors n’hésitez pas à investir un minimum dedans. Rien ne remplace de beaux verres pour une soirée réussie!

  • A rajouter dans votre panier d’achat sur internet : verre à cocktail / tumbler / whisky (+ verre à vin pour ceux qui n’en ont pas).

Et vous, pensez-vous que d’autres verres valent la peine d’être mentionnés? Auriez-vous d’autres solutions pour palier au manque de verre approprié? N’hésitez pas à laisser un commentaire!

Crédit photo couverture : Didriks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *